Stage d'été Musique-Montagne 2015, Diablerets, Lausanne, Suisse (contact e-mail)
     Direction artistique:
Christophe Gesseney

 
 
 
   
  Accueil
  English
  Deutsch
  Musique
  Midi
  Ateliers
  Concerts
  Solistes stage
  Montagne
  Organisateurs
  Conditions générales
  Renseignements pratiques
  Contactez-nous
  Logement et prix
  Inscription au stage
  Liens
  Disques
  Historique
  Liste des oeuvres
interprétées:
1992 à 2014
   
  Artistes stages précédents


Recherche sur le WEB

Google

AltaVista

Lycos
Netscape
Search.ch

Yahoo

 


(page réalisée par le stage d'été Musique-Montagne 2008, Diablerets, Lausanne, Suisse,  mise à jour le 11/12/13, contact e-mail)
 

Les solistes du stage 2008

Les solistes du stage 2008 et la direction musicale

Anna Stolarczyk, soprano Valérie Bonnard alto - Mathias Reusser, ténor
Fabrice Hayoz, baryton -
Christophe Gesseney, direction

  Anna Stolarczyk, soprano

 

 

 

 

 

 

 

 

Née en 1980 à Rabka, en Pologne du sud, elle a commencé ses études vocales à l’age de 18 ans au conservatoire de Cracovie dans la classe de Mme Ewa Kowalczyk. En 2001 elle fut première reçue au Conservatoire National Supérieur de Musique de Cracovie chez ce même professeur.

Durant ses études, de nombreuses opportunités de premières expériences professionnelles se sont présentées à elle. Elle a chanté sur la scène de l’Opéra de Cracovie des rôles solistes dans les spectacles suivants : « Au pays de Csardas » d’après Johann Strauss et Emmerich Kalman (rôle de Safi), « La flûte enchantée » de Mozart (rôle de Pamina), « la Chauve-souris » (rôle de Rosalinde).

Elle a débuté sur la scène de la Philharmonie de Cracovie comme soprano solo dans la Messe du Couronnement de Mozart sous la direction de Boguslaw Grzybek. Pour la compagnie « TABERNA LIBRA » fondée par l’acteur polonais Stanislaw Demski, elle a chanté des récitals avec un large éventail de mélodies polonaises de Chopin, Moniuszko, Paderewski et Szymanowski.

En novembre 2004, en résultat de concours, elle a été choisie parmi les élèves des Conservatoires supérieurs de Pologne pour chanter le soprano solo dans « Sept portes de Jérusalem » de Krzysztof Penderecki, sous la direction du compositeur.

Depuis décembre 2004 elle participe aux productions de l’Opéra de Chambre de Cracovie (Norina dans « Don Pasquale » de Donizetti, soprano solo dans le « Stabat Mater » de Pergolèse-en version scénique-, Zaïde dans « Zaïde » de Mozart)

Elle a participé activement aux master classes données par les enseignants de la Bach-Académie de Stuttgart (soprano solo dans la Messe en si de Bach), aux ateliers « technique et interprétation » du Professeur Ryszard Karczykowski, ainsi qu’aux master classes de Marcin Habela chez qui elle se perfectionne actuellement en classe professionnelle au sein du Conservatoire de Musique de Neuchâtel (Suisse), tout en poursuivant ses activités lyriques et de concertiste.

Depuis avril 2006 elle travaille pour l’Ensemble Vocal de Lausanne où, en participant aux projets et tournées en Europe et dans le monde, elle approfondit son expérience artistique sous la direction de Michel Corboz.

En décembre 2006 elle a chanté comme soprano solo dans le « Requiem » de Mozart sous la direction de Nicolas Farine et en janvier 2007, sous la direction de Guillaume Tourniaire elle s’est produite en soliste dans le poème lyrique « La Damoiselle élue » de C. Debussy.

En collaboration avec la pianiste française Solveig Breger, elle donne des récitals de mélodies françaises, polonaises, lieds allemands et aussi d’airs d’opéras de répertoire de soprano lyrique.

   Valérie Bonnard, alto

 

 

 

 

 

 

Valérie Bonnard étudie le chant au Conservatoire de Lausanne. Elle obtient son diplôme d’enseignement en 1998 dans la classe de Pierre-André Blaser. En 2001, elle réussit les examens de virtuosité dans le même conservatoire. Elle se perfectionne ensuite auprès de Kathrin Graf à Zurich et de Christa Lehnert à Karlsruhe. Parallèlement à ses études musicales, elle étudie les littératures françaises et allemandes, ainsi que l’histoire de l’art à l’Université de Lausanne, et obtient sa licence ès lettres en 1997, puis un brevet d’aptitude à l’enseignement secondaire en 1999.

Elle a interprété sous la direction de Michel Corboz la Passion selon Saint-Matthieu et la Messe en La majeur de J. S. Bach, le Dixit Dominus de Haendel, le Gloria  de Vivaldi, la Donner-Ode de Telemann, le Requiem de Mozart. On a également pu l’entendre entre autre dans la Passion selon Saint-Jean et l’Oratorio de Noël de J. S. Bach, la Messe en ut mineur KV 427 de Mozart, le Stabat Mater de Haydn, la Messe en ré de Dvorak, le Requiem für Mignon de Schumann, Rosamunde de Schubert, l’Oratorio de Noël de Saint-Saëns, dans de nombreuses œuvres contemporaines et lors de créations musicales. Elle a participé à divers concerts et festivals en Suisse (Bâle, Lucerne, Tonhalle de Zurich, Festival de la Cité à Lausanne) et à l’étranger (France, Portugal, Japon, lors des Folles Journées notamment, Amérique du Sud).En France, on a pu l’entendre à l’occasion de nombreux festivals : Festival d’Auvers-sur-Oise, Festival des Abbayes de Vendée, Rencontres d’art vocal à Noirlac, Nuits musicales d’Uzès, Nuits de la Citadelle à Sisteron, Festival de musique sacrée à Saint-Malo, Heures musicales de Lessay, Rencontres musicales de Vézelay, Festival des Cathédrales de Picardie…

Elle a chanté sous la direction de Michel Corboz, Heinz Holliger, Pascal Mayer, Christophe Gesseney, Bernard Héritier, Hervé Klopfenstein, Véronique Carrot, Dominique Tille, André Charlet, Fritz Näf. En récital, elle participe à la Schubertiade de Lausanne et aux 24 heures de musique de Romont. A l’opéra, elle interprète le rôle de Ramiro dans La Finta Giardiniera de Mozart au Théâtre Municipal de Lausanne, dans le cadre de l’Atelier lyrique du Conservatoire de Lausanne. En avril 2007, elle chante la Passion selon Saint-Jean de J. S. Bach dans une version scénique à la Cathédrale de Lausanne, sous la direction de Christophe Gesseney, mise en scène par Gérard Demierre.

Parmi ses projets : Avec Michel Corboz : la Petite messe solennelle de G. Rossini à l’occasion des Folles Journées 2007 à Nantes, à Bilbao et à Tokyo, la Passion selon Saint-Jean de J. S. Bach à Bourg-en-Bresse en février 2008 et la Messe en si de J. S. Bach en été 2008. On pourra également l’entendre dans la Messe en ut et le Requiem de W.A. Mozart à Lutry en novembre 2008 avec l’OCL sous la direction de Bernard Héritier.

  Mathias Reusser, ténor

Mathias Reusser est né à Sion le 22 septembre 1978. Il entre au conservatoire de Vevey à l’âge de 14 ans dans la classe de piano de Christine Salgado. A 17 ans il entre en classe de chant chez Carmen Casellas. L’atelier lyrique du conservatoire de Vevey, lui offre ses premiers rôles tels que : Ramendado dans Carmen de Bizet, Tony dans West side story de Berstein, ainsi que Tamino dans la flûte enchantée de Mozart. En 2001 il obtient son certificat de piano et entre en classe professionnelle chez Ricardo Castro à Fribourg. En 2002, il obtient son certificat de chant avec mention excellent, et entre en classe professionnelle chez Antoinette Faës à Fribourg. En 2003 il est engagé à l’opéra de Fribourg pour le rôle de « Il venditore di canzonette » Dans il tabarro, de Puccini. En 2004, l’Association Opéra Off l’engage pour interpréter Aeneas dans Dido and Aeneas de Purcell. Il est invité au stage d’interprètation d’Eric Tappy pour le rôle de Nerone dans l’incoronazione di Poppea de Monteverdi. En 2005 il chante la partie soliste de la messe en mi bémol de Schubert à la cathédrâle de Lausanne avec l’OCL et le Chœur Calliope sous la direction de Florence Grivat-Favre. En 2006 il est engagé par le Neues Theater am Bahnhof de Dornach pour interprèter Pedrillo de l’enlèvement au sérail de Mozart. Il obtient son diplôme d’enseignement du chant en juin de la même année. En juillet, il est à nouveau invité à participer à une master class d’Eric Tappy, dans les rôles d’Idomeneo dans l’opéra du même titre de Mozart et Tito de la Clemenza di Tito du même compositeur. En 2007 il entre dans l’ensemble vocal de Lausanne dirigé par Michel Corboz.

haut de page

 Fabrice Hayoz, baryton

 

 

 

 

 

Né à Fribourg (CH), le baryton Fabrice Hayoz a eu très tôt l’occasion de pratiquer le chant dans divers chœurs du canton puis au Conservatoire de Fribourg où il obtient un diplôme d’enseignement en 2004 auprès de Marie-Françoise Schuwey.

Il a en outre l’occasion de se perfectionner auprès de Michel Brodard et de Christoph Prégardien.

Ayant une prédilection pour le Lied et l’oratorio, il garde un vif intérêt pour la musique chorale et l’opéra. Il est choriste et soliste de l’Ensemble Orlando (dir. Laurent Gendre), de L’Ensemble Vocal Séquence (dir. Laurent Gay), le Vokal Ensemble der Schola Seconda Pratica (dir. Rudolf Lutz) et de l’Ensemble Vocal de Lausanne (dir. Michel Corboz).

Après avoir obtenu en 2007 à la Musikhochschule de Zürich un diplôme de concerts auprès de Scot Weir, il se perfectionne en entrant en classe de diplôme de soliste. Il étudie également en classe de Lied auprès de Hartmut Höll.

On a pu l’entendre récemment en Suisse, en France, au Portugal et en Espagne dans le Te Deum de Charpentier, le Requiem de Mozart, l’oratorio de Noël de Saint-Saëns, dans le Vin Herbé de F. Martin, le requiem de Fauré, la Passion selon Saint-Jean et la Passion selon Saint-Matthieu de Bach, la « Petite messe solennelle » de Rossini ainsi que dans divers récitals dont les « Dichterliebe » de R. Schumann ou « la Bonne Chanson » de G. Fauré à la Tonhalle de Zürich.

On pourra l’entendre prochainement dans la messe en si de Bach et la « Paukenmesse » de Haydn.

Fabrice Hayoz est lauréat 2006 du Fonds Pierre et Renée Glasson.

Pour un renseignement :  Web master                                                      Dernière modification: 11/12/13  

 haut de page